THÉODOTE D’ANCYRE


THÉODOTE D’ANCYRE
THÉODOTE D’ANCYRE

THÉODOTE D’ANCYRE (mort en 446 env.)

Théologien byzantin, écrivain et évêque d’Ancyre (aujourd’hui Ankara), Théodote fut l’un des principaux défenseurs de l’orthodoxie en matière christologique au concile d’Éphèse (431) au cours duquel il s’opposa très fermement à l’enseignement de Nestorius, le patriarche de Constantinople, qu’il avait auparavant soutenu. Nestorius fut condamné pour sa théorie selon laquelle l’humanité du Christ, étant autonome, était unie à sa divinité, non de façon essentielle, mais seulement par un lien moral. Soutenant la position orthodoxe de Cyrille d’Alexandrie, Théodote affirmait l’union de la double nature du Christ dans sa personne divine. Il fit partie de la délégation envoyée par le concile auprès de Théodose II, qui manifestait des tendances hérétiques, pour lui expliquer les décrets pris à l’encontre du patriarche byzantin. Les partisans de Nestorius condamnèrent Théodote au cours de leur propre synode, à Tarse, en 432.

Dans son Explication du credo de Nicée , Théodote montre que les théories de Nestorius avaient déjà été condamnées par le premier concile de Nicée de 325. On conserve de lui deux sermons de Noël et un autre sur «la fête des lumières» (en l’honneur de la Vierge Marie), qui constituent des témoignages significatifs de l’existence, au Ve siècle, de ces célébrations. Il écrivit un ouvrage (aujourd’hui disparu), comprenant six volumes, dans lequel il réfutait Nestorius, et qui fut mentionné au second concile de Nicée en 787.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Théodote d'Ancyre —  Cette page d’homonymie répertorie différentes personnes partageant un même nom. Théodote d Ancyre peut désigner deux personnalités : Théodote d Ancyre (martyr) († 303), cabaretier à Ancyre en Galatie (actuelle Ankara), martyr sous… …   Wikipédia en Français

  • Théodote d'Ancyre (évêque) — Pour les articles homonymes, voir Théodote d Ancyre. Ce Théodote d Ancyre (Ve siècle) était évêque d Ancyre, présent au concile d Éphèse en 431 ; à ne pas confondre avec le saint martyr du même nom[1] Œuvres conservées CPG …   Wikipédia en Français

  • 7 juin — Éphémérides Juin 1er 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 …   Wikipédia en Français

  • Clavis Patrum Graecorum — Clavis Patrum Græcorum La Clavis Patrum Græcorum est l index des œuvres des Pères de l Église grecque, c est à dire ceux qui ont écrit en grec, du Ier au VIIIe siècles, y compris si leurs œuvres n existent plus qu en traduction (latine,… …   Wikipédia en Français

  • Clavis patrum graecorum — Clavis Patrum Græcorum La Clavis Patrum Græcorum est l index des œuvres des Pères de l Église grecque, c est à dire ceux qui ont écrit en grec, du Ier au VIIIe siècles, y compris si leurs œuvres n existent plus qu en traduction (latine,… …   Wikipédia en Français

  • Clavis patrum græcorum — La Clavis Patrum Græcorum est l index des œuvres des Pères de l Église grecque, c est à dire ceux qui ont écrit en grec, du Ier au VIIIe siècles, y compris si leurs œuvres n existent plus qu en traduction (latine, arménienne, géorgienne,… …   Wikipédia en Français

  • Patrologia Graeca — La Patrologia Graeca est l édition de référence des textes grecs des Pères de l Église. La Patrologie Graeca est une collection majeure de textes antiques et médiévaux contenant les écrits des Pères de l’Église et d’autres auteurs ecclésiastiques …   Wikipédia en Français

  • Patrologie grecque — Patrologia Graeca La Patrologia Graeca est l édition de référence des textes grecs des Pères de l Église. La Patrologie Graeca est une collection majeure de textes médiévaux contenant les écrits des Pères de l’Église et d’auteurs ecclésiastiques… …   Wikipédia en Français

  • ДЕЛЕЭ — [Делeйе; Delehaye] Ипполит (19.08.1859, Антверпен 1.04.1941, Брюссель), бельг. ученый агиолог, историк Церкви, монах иезуит, член об ва болландистов. Обучался в коллегии Нотр Дам. 23 сент. 1876 г. принял монашество в ордене иезуитов; 20 февр.… …   Православная энциклопедия

  • MARTYRS — SECTION PREMIÈRE.     Martyr, témoin; martyrion, témoignage. La société chrétienne naissante donna d abord le nom de martyrs à ceux qui annonçaient nos nouvelles vérités devant les hommes, qui rendaient témoignage à Jésus, qui confessaient Jésus …   Dictionnaire philosophique de Voltaire